Toi-même | Tú (ti) mismo

Tour à tour adjectif, adverbe, conjonction, préposition et pronom indéfini, « même » est l’un de ces petits mots de tous les jours qui se révèlent d’une grande complexité.

Voyons ce qu’en dit le dictionnaire Usito pour le cas qui nous concerne.

Placé devant un nom, l’adjectif « même » signifie « identique » comme dans « c’est bien le même homme que j’ai vu hier ».

Mais placé après, il sert à « marquer que l’être ou la chose en question est spécifiquement en cause, à l’exclusion de tout autre ». Usito fournit comme exemple : « le jour même du départ » (pas la veille, pas le lendemain, le jour même).

C’est cette deuxième signification qui s’applique à « toi-même ».

C’est toi-même qui me l’as dit.

Autrement dit, je pointe mon doigt vers toi et je ne parle de personne d’autre.

Bien entendu, nous avons également « moi-même, lui-même, elle-même, vous-même, vous-mêmes, eux-mêmes et elles-mêmes ». Dans tous ces cas, le pronom personnel est sujet.

Mais ces pronoms peuvent aussi être objets lorsqu’ils sont par exemple introduits par une préposition telle que « par » ou « à ».

Je vais aller constater par moi-même.
Jugez-en par vous-même
Elles n’ont qu’à s’en prendre1 à elles-mêmes.

Nous avons également les variantes de sens « sois toi-même, soyez-vous-même, être soi-même, etc. ». Elles signifient « agir conformément à sa personnalité ».

On notera qu’en français le trait d’union est employé entre le pronom et le mot « même » alors que ce n’est pas le cas en espagnol.

Par ailleurs, contrairement à l’espagnol, « même » est invariable en genre, mais pas en nombre (le même, la même, les mêmes, mais lo mismo, la misma, los mismos, las mismas).

Note pour les francophones : l’espagnol connaît les variantes mí mismo, ti mismo, si mismo, usted mismo, ustedes mismos, ellos mismos, ellas mismas lorsque le pronom est employé comme objet introduit par une préposition comme por.


Exemples en espagnol2 :

Tú mismo me lo dijiste.
La próxima vez, invítame tú mismo.
Podrás comprobarlo por ti mismo.
Qué bueno que las dejas pensar por ellas mismas. 

L’accent aigu sur le « u » de  sert à distinguer ce pronom de l’adjectif tu (comme dans tú llamas tu madre).


1 « S’en prendre à » : s’attaquer à, attribuer la faute à (dictionnaire Usito).
2 Tous les exemples proviennent de Reverso.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s