Quelle mouche t’a piqué ? | ¿Qué mosca te picó?

Il a dû vous arriver de lire tranquillement assis et, soudain, vous vous levez d’un bond, agacé par une piqûre de moustique.

Voilà l’image qui sert à décrire quelqu’un qui, selon le dictionnaire Littré, « s’emporte, sans qu’on sache qu’il en ait aucun sujet », autrement dit sans raison apparente.

Quelle mouche te (le-la-vous-les) pique ?
Quelle mouche l’a piqué ?

L’expression sert donc à exprimer à la fois l’idée de soudaineté et celle d’incompréhension, le geste imprévu de la minuscule mouche ayant passé inaperçu aux observateurs de la victime.

J’ai employé « moustique » à dessein dans l’introduction de cet article. Un lecteur allumé sur un site hispanophone de questions-réponses demande en effet : « ¿por qué dicen qué mosca te picó si las moscas no pican? » (pourquoi dit-on quelle mouche t’a piqué si les mouches ne piquent pas). Un lecteur ou une lectrice a répondu que la mouche tsé-tsé (tripanosomiasis africana) pique.

Il y a d’autres façons de rendre l’idée en français.

Mais qu’est-ce que qui te prend ?
Qu’est-ce qui t’a pris ?
Qu’est-ce qui leur a pris ?
Qu’est-ce que tu as ?


Exemples en espagnol :

¿Qué mosco te picó, Stefan?1
¿Qué mosca te ha picado? 1


1Source.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s