Mordre la poussière | Morder el polvo

Durement frappé par un adversaire dans l’arène, le pauvre gladiateur tombe par terre et avale ou mord de la poussière. Deux autres châtiments l’attendent.

L’image de l’arène est d’autant plus appropriée que le mot arena (en latin comme dans l’espagnol d’aujourd’hui) signifie « sable ».

Au sens premier, l’expression veut effectivement dire « tomber par terre ».

Si le cycliste en tête de peloton mord la poussière, il risque de se faire rouler dessus par les autres, non ?1

Mais l’expression a connu deux extensions de sens.

Elle s’est en effet renforcée une première fois pour signifier « subir un échec humiliant, essuyer une défaite désastreuse » (dictionnaire en ligne Usito).

Box office : « Ben-Hur » mord la poussière.2

Puis elle s’est renforcée de nouveau pour signifier « mourir ». Une fois tombé par terre et vaincu, notre gladiateur est en effet condamné à une mort certaine.

On saura dans quelques heures quel personnage des Simpson va mordre la poussière.3

Pour plus détails sur l’origine de l’expression, voir cet article dans le site Expressio.


Exemples en espagnol :

El equipo favorito mordió el polvo y quedó fuera del torneo.4
Mil maneras de morder el polvo.5

Je n’ai pas trouvé en espagnol le sens premier « tomber par terre ».


1Source.
2Source.
3Source. L’article évoque la mort prochaine d’un personnage des Simpson.
4Source.
5Source. Titre espagnol du film A Million Ways to Die in the West (Mille et une façons de mourir dans l’Ouest).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s