Grève du zèle | Huelga de celo

Enfant, je croyais qu’une grève du zèle consistait à faire pression sur l’employeur en n’accomplissant que le strict minimum du travail requis. J’ai fini par comprendre que c’était tout le contraire.

Nous avons vu vendredi dernier l’expression Excès de zèle | Exceso de celo et l’origine du mot « zèle » lui-même. Voyons aujourd’hui ce qu’il en est du mot « grève » et de son emploi dans « grève du zèle ».

Le dictionnaire gratuit Littré nous informe qu’une grève est un « terrain uni et sablonneux le long de la mer ou d’une grande rivière »1. Il existe près de Montréal, sur le bord du majestueux fleuve Saint-Laurent, un camp de vacances appelé « Colonie des grèves de Contrecœur ».

Le mot « grève » s’est transformé en nom propre pour qualifier une place de Paris, le long de la Seine. Outre le fait qu’elle servait autrefois à supplicier les gens condamnés par la justice, la place de Grève attirait les hommes en quête de travail. On disait d’eux qu’ils allaient faire la Grève. On a fini par dire qu’ils allaient faire grève.

Comme la place de Grève était un formidable lieu de rassemblement de travailleurs, elle a fini par attirer les « ouvriers qui refusent de travailler, tant qu’on ne leur aura pas accordé certaines conditions qu’ils réclament » (toujours dans le Littré). Nous tenons notre « grève » moderne.

Si l’on joint maintenant « grève » et « zèle », on obtient le sens « appliquer minutieusement et à l’exagération toutes les directives patronales, ainsi que la totalité des clauses de la convention collective et de la définition de tâche » (Wikipédia). Il s’agit donc d’un moyen de pression par l’absurde, l’idée étant de ralentir voire d’enrayer la productivité.

Grève du zèle des douaniers à la frontière franco-suisse – « On va faire une application stricte des règlements […]. Les douaniers vont contrôler tous les véhicules ».2


Exemple en espagnol :

Se denomina huelga de celo a la actuación organizada de los trabajadores que consiste en el cumplimiento estricto de la normativa laboral […], y con rigurosa aplicación de las disposiciones de los convenios laborales, causando una paralización de la actividad empresarial.3


1 Une grève est plus spécifiquement un « endroit couvert de gravier » (Littré). On voit vite la parenté des mots « grève » et « gravier ». Le « gravier » est un « ensemble de petits cailloux servant à recouvrir le sol » (dictionnaire Usito).
2Source.
3Source.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s