Rendre hommage | Rendir homenaje

Le mot « hommage » évoque le romantisme fleuri du XIXe siècle. On imagine un homme élégant donnant un baise-main à une femme tout aussi élégante. Vous allez vite voir que cette évocation n’est pas le fruit du hasard.

D’après le Littré, l’hommage était au Moyen Âge une promesse de fidélité, un signe de soumission. Il a fini par évoquer la notion de respects (au pluriel comme dans « mes respects, madame »), de civilités et d’offrande.

Curieusement, le mot nous vient du latin hŏmo1, qui signifie « homme », car « celui qui faisait hommage, poursuit le Littré, devenait l’homme du seigneur » (puis probablement l’homme de sa dame). En ancien français, le mot se disait « homenage », tout comme en espagnol encore de nos jours.

Aujourd’hui, tout le monde peut employer le mot « hommage » sans connotation particulière, pour exprimer l’idée de respect et de don.

Vous lui avez rendu là un vibrant hommage.
Ce serait un bel hommage à lui rendre.


Exemple en espagnol :

Quisiéramos rendir homenaje a ese hecho.2


1 Ne pas confondre ce hŏmo latin avec le grec homós (ὁμός), qui signifie « semblable, pareil », comme dans « homéopathie » et « homosexuel ».
2Source.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s