D’un commun accord | De común acuerdo

Les vedettes d’Hollywood se séparent souvent et semblent toujours le faire « d’un commun accord ». Les apparences de maturité sont ainsi préservées.

Nous avons déjà parlé du mot « commun » dans un article précédent. Ici, le sens de ce mot est dépourvu de toute connotation de classe ou de moralité. Le dictionnaire Littré le définit clairement : « qui est de participation à plusieurs ou à tous ».1

 Vu le caractère officiel de l’expression, celle-ci a tendance à faire son lit dans les documents administratifs et juridiques, sous des plumes importantes et sérieuses. Voici quelques exemples tirés de Linguee.

La définition d’un commun accord des objectifs et activités de formation et de développement.
Conditions convenues d’un commun accord avec les détenteurs de ces savoirs.
Organismes techniques désignés d’un commun accord.

Lorsqu’employée dans un contexte moins officiel, « d’un commun accord » suggère une certaine réflexion.

Ils se sont séparés d’un commun accord.

Ce que je trouve intéressant est que l’espagnol ne semble pas dire « de un común acuerdo », qui serait un équivalent mot pour mot de l’expression française, mais bien « de común acuerdo », de sorte que le nombre de mots dans l’expression est identique dans les deux langues. Je suis curieux de connaître l’opinion de Yeison sur ce point.


1Vous aimez lire l’ancien français ? Voici un exemple de l’expression remontant au XIIIe siècle : « Il prisrent un commun acort ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s