À savoir | A saber

« À savoir » sert à introduire une énumération exhaustive ou une explication. Le dictionnaire Usito présente l’expression comme un synonyme de « c’est-à-dire ».

Il a légué tous ses biens, à savoir : sa maison, ses épargnes et sa collection d’œuvres d’art.
Le conférencier aborda le point principal de son exposé, à savoir la qualité de la langue.
1

Lorsqu’on lit « à savoir » en français, on imagine parfois un docte notaire avec le doigt levé en l’air. L’expression est en effet à l’aise dans les documents juridiques, mais on la trouve aussi dans des textes généraux. Il reste qu’elle appartient à des textes de niveau relevé. « C’est-à-dire » fait l’affaire dans les autres cas.


Exemple en espagnol :

Cuatro son los puntos cardinales, a saber: norte, sur, este y oeste.2

1Source.
2
Source : Real Academia Española.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s