Une question de | Una cuestión de

Le mot « question » ne sert pas qu’à indiquer la forme interrogative. Il désigne aussi le sujet lui-même sur lequel on se pose des questions et, par extension, toute affaire à l’étude.

Je dois prendre cette décision. C’est une question de survie.
Il finira par comprendre : ce n’est qu’une question de temps.
Il faut qu’on l’écoute : c’est une simple question de justice.

Le français connaît également une variante (légèrement familière) de ce tour, obtenue simplement en supprimant l’article « une ».

Ils se sont arrêtés le long de la route, question de se dégourdir les jambes.

Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas poursuivre dans la concision, en utilisant cette fois-ci l’apposition ?

Question charme, il a tout pour plaire !1


1 Exemple tiré du dictionnaire Usito.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s